Voyage à vélo en Suisse

Et voilà, j’ai commencé mon voyage samedi 29 août.
Je voulais partir depuis les Grisons mais comme la météo à annoncé de fortes chutes de pluie j’ai préféré changer d’itinéraire et ai fais selon le temps.
J’ai donc pris le train pour Yverdon ou une fine pluie m’attendait, heureusement elle n’a durée que le temps de sortir de la ville et n’était pas assez violente pour me mouiller. De là j’ai longé le lac de Neuchatêl direction le lac de Morat.

Une large piste-cyclable séparée longe la route sur le début du tronçons et à partir d’Yvonnand elle sort du bord de la route pour se frayer un passage le long du lac principalement sur des petits chemins forestiers en gravier. C’est la route 5 de SwissMobile.
Pour arriver sur le la de Morat j’ai coupé par Montmagny, ma première petite monté, un peu raide ma pas trop longue qui traverse dans un sous-bois sympathique puis direction Bellerive qui offre une splendide vue sur le bout sud du lac De Morat ainsi que sur la plaine du Gros de Vaud.
J’ai ensuite pu longer le lac par les vignobles jusqu’à Bas Vully, l’avantage de cette itinéraire est d’offrir une magnifique vue sur le lac à contrario de la route du lac qui le longe. Première pose repas après environ 60km.
Comme il est encore tôt dans l’après-midi je me décide de poursuivre ma route jusqu’à Bern par la véloroute 94 qui longe l’Arr.
Environ 35km de routes et pistes tranquilles qui m’on fait découvrir ce fleuve, cet itinéraire joue un peu à saute-mouton, descente dans les bois pour longer le fleuve puis retour sur les collines avoisinantes qui offre de superbes vues sur cette vallée.
Ces aller-retour entre haut et bas m’ont cassés les jambes et j’ai eu pas mal de difficultés à reprendre un rythme sur ce trajet malgré tout splendide. L’arrivée sur Bern c’est fait sur une belle piste-cyclable qui coupe dans les bois de Bremgartenwald le tout dans une belle et longue montée après 80km de route.
Je me suis installé dans le camping de Eichholz au bord de l’Aar. Chouette camping que nous avions déjà visité cet été lors de notre tour en famille.

Dimanche 30 août, après une nuit bien humide mais bien au chaud au fond de mon sac de couchage je constate que le temps à vriller à la pluie. En regardant la météo je constate que la pluie ne devrait pas cesser avant midi et je profite donc de ce moment pour écrire ces lignes.
Mon projet était de poursuivre direction Interlaken mais apparement la météo n’est pas en ma faveur et prévoit de grosses pluies pour demain encore, je vais donc revoir mon itinéraire et sûrement me diriger vers Soleure ou le temps à l’ai plus clément. Interlaken est une chouette ville mais plongée au fond d’une vallée et comme ce n’est pas le Valais il y pleut souvent malheureusement.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une note

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote: 0

Pas encore de vote, lancez-vous!

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Articles similaires